Grenke Classic ; début laborieux pour Mvl

En 1968, au cœur de la tourmente des événements de mai, le Général de Gaulle
avait quitté l’Elysée dans le plus grand secret. Direction Baden-Baden en
Allemagne, afin d’y rencontrer le commandant des forces armées françaises en
Allemagne, et s’assurer ainsi de la fidélité totale de l’armée en cette
période quasi insurrectionnelle. Ce mardi 18 avril, à l’occasion de la
journée de repos du Grenke Chess Classic, Maxime rejoindra également
Baden-Baden dans un état d’esprit revanchard. Il s’agira pour lui d’oublier
la première moitié du tournoi, qui s’est déroulée une trentaine de
kilomètres plus au nord, à Karlsrühe.

On déménage à Baden-Baden

Oh, il n’est pas le seul à avoir souffert… D’une manière générale, les
favoris n’ont guère été à la fête lors de ces trois premières rondes. Le
champion du monde Magnus Carlsen a dû se contenter de 3 nulles, tandis que
Caruana entamait son tournoi par une retentissante défaite face à la n°1
mondiale, Hou Yifan. De son côté, Maxime prenait tous les risques dès la
première ronde face à Naiditsch, emporté par son instinct et son goût de
l’initiative, n’hésitant pas à sacrifier deux pions pour elle.
Malheureusement, ce type de stratégie, si elle peut mener à de
spectaculaires victoires, porte également en elle, parfois, les stigmates de
la défaite. C’est ce qui s’est produit dans cette partie complexe, qui n’est
pourtant pas de celles dont on doit tirer trop de regrets. Lors de la
deuxième ronde face au jeune allemand Bluebaum qui, du haut de ses 19
printemps, avait pris un demi-point la veille au champion du monde, Maxime
dût faire preuve de la plus grande ténacité pour finalement convertir, au
bout d’une longue finale, le léger avantage qu’il avait obtenu au sortir de
l’ouverture.

Mvl-Bluebaum

Nul ne sait ce qui se serait passé si l’Allemand n’avait pas craqué,
après 6 heures d’une défense héroïque, avec 67…Rf7?, qui permet le très joli
68.Fe4!, et avait préféré 67…Re8. Malheureusement, cette jolie victoire
technique fut effacée le lendemain par une performance du même ordre, mais
cette fois du mauvais côté de la barrière, face à Levon Aronian.

MVL-Bluebaum
MVL-Bluebaum

Aronian-Mvl

D’un milieu de jeu sans Dames à l’apparence anodine, l’Arménien sut tirer le maximum,
jusqu’à cette position finale qui mérite un diagramme….
Les noirs ont un pion de plus et le trait dans cette finale de Fous, mais
ils sont complètement impuissants face à la menace conjointe de Re3-xe4, de
Fd8-xa5 et de la poussée du pion h…

MVL-Aronian
MVL-Aronian

Capacité de rebond

Avec 1 point sur 3, le bilan à mi-parcours de ce court tournoi en 7 rondes
n’est certes pas des plus flatteurs. Mais à Baden-Baden dès ce mercredi face
à Hou Yifan, il sera encore temps pour Maxime de faire un clin d’œil à
l’histoire, en montrant sa capacité de rebond dans les moments difficiles…

 

Photo de couverture : Lennart Ootes / Grenke chess classic

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail