Et à la fin, c’est Caruana qui gagne !

Après mes trois nulles lors des trois premières rondes, un autre défi m’attendait pendant la première journée de repos. En effet, après les travaux à la ferme l’année dernière, les organisateurs norvégiens, qui ne manquent décidément pas d’imagination, avaient prévu un concours de cuisine concocté avec l’aide des responsables de l’hôtel Clarion !

Binôme Aronian-Mvl en cuisine
Binôme Aronian-Mvl en cuisine
Répartis en cinq équipes de deux, nous devions réaliser une recette prédéfinie. Je pensais avoir hérité du bon tirage avec Levon Aronian qui a, comme moi, un minimum d’expérience en la matière. Mais au final, nous nous sommes un peu marché sur les pattes et ça s’est beaucoup moins bien passé que prévu. Comme je l’ai dit sur les réseaux sociaux, j’aurais fait mieux tout seul dans ma cuisine !
Poisson, légumes et sauce hollandaise au menu du concours.
Poisson, légumes et sauce hollandaise au menu du concours.

C’était quand même une expérience assez sympa, surtout que pour la moitié des joueurs (que je ne nommerai pas…), c’était l’occasion de passer derrière les fourneaux sans doute pour la première fois de leur vie !

Ronde 4 : Karjakin-Mvl
Le lendemain, je me suis encore retrouvé « en cuisine », mais sur l’échiquier… Avec face à moi Karjakin, qui m’a testé sur une ligne de la Grünfeld que j’avais analysée très en détail il y a six ou sept ans. Dans un premier temps, j’ai bien réagi, et je me suis souvenu de ce qu’il fallait faire. Malheureusement, je me suis un peu enflammé avec le sacrifice de qualité 24…f4?!, qui était très tentant d’un point de vue pratique, mais sans doute inexact.

Karjakin-Mvl, ronde 4 ; 24…f4?! est trop ambitieux.
Karjakin-Mvl, ronde 4 ; 24…f4?! est trop ambitieux.

Karjakin a très bien exploité la faille, et je n’ai pas pu faire grand-chose par la suite.

Ronde 5 : Mvl-Aronian
J’ai tenté 1.d4, mais je dois m’excuser auprès de mes secondants pour ne pas m’être souvenu de la préparation en détail.

Mvl-Aronian, ronde 5 ; 13.Td1?! n’était pas prévu au programme !
Mvl-Aronian, ronde 5 ; 13.Td1?! n’était pas prévu au programme !

Après 13…Fxc3! 14.bxc3 Da5, je me retrouve avec le Fou en b2, et c’est déjà moi qui doit me battre pour l’égalité. Ce que j’ai réussi à faire à peu près convenablement, mais ce n’était pas l’objectif de départ !

Ronde 6 : Nakamura-Mvl
Hikaru a décidé de reprendre à son compte l’idée Cc3/Dxd4 suivi de b3/Fb2 contre la Sicilienne, qui avait permis à Carlsen de battre Wojtaszek il y a quelques semaines à Shamkir (Azerbaïdjan). J’ai pensé clarifier la situation avec mon coup 10…e5, mais en fait je suis un petit peu moins bien dans la finale qui suit. Ma vie aurait pu être plus compliquée si, au lieu du mauvais coup 21.h3?, il avait choisi la suite 21.f4 Fg4 22.fxe5 dxe5 23.h3 Txd3 24.hxg4 Txd1+ 25.Txd1 Cc6 26.Td7 Fb6 27.Txb7, même si j’aurais conservé de bonnes chances de nulle après 27…Td8!. Par la suite, je n’ai peut-être pas été assez gourmand. J’aurais sans doute dû avoir une approche plus concrète, pour essayer de vraiment prendre l’avantage. La partie s’est finalement conclue sur une véritable position de forteresse, érigée des deux côtés !

A l’analyse avec Magnus Carlsen et la commentatrice hongroise Anna Rudolf (photo Altibox Norway Chess).
A l’analyse avec Magnus Carlsen et la commentatrice hongroise Anna Rudolf (photo Altibox Norway Chess).

Ronde 7 : Mvl-Anand
Il est clair que j’ai été surpris par son choix de l’Espagnole ouverte. Mais je me souvenais bien de mes anciennes analyses sur cette ouverture, et j’ai même eu l’embarras du choix quant à la ligne à jouer. J’ai finalement opté pour la construction c3/Cbd2/Te1, et j’ai cru prendre un léger ascendant. Du coup, j’ai peut-être été trop gourmand et je n’ai pas bien anticipé son contre-jeu avec 21…f5!. Ma position s’est dégradée après son joli sacrifice de qualité 24…c5!. Malgré tout, j’aurais pu éviter l’horrible 29.Txb4? et forcer une finale de Tours nulle par 29.a3! Cc5 (29…dxe3? 30.axb4 exf2+ [30…e2 31.Te3 Cd4 32.bxa5! +-] 31.Rf1 a4 32.Te3 avec un clair avantage blanc) 30.Txb4 axb4 31.Fxd4 Cb3 32.Td1 Cxd4 33.Txd4 bxa3 34.bxa3.

Mvl-Anand, ronde 7 ; Maxime rate 29.a3! et lâche le fatal 29.Txb4?.
Mvl-Anand, ronde 7 ; Maxime rate 29.a3! et lâche le fatal 29.Txb4?.

Mais j’ai complètement zappé cette possibilité 29.a3!, ainsi que, dans la suite de la partie, son coup 30…b3!, qui met un terme au débat.

En balade au lendemain du tournoi, avec un clin d’œil à la série « Rick et Morty ». 
En balade au lendemain du tournoi, avec un clin d’œil à la série « Rick et Morty ». 

Ronde 8 : So-Mvl
Remake de ce que l’on appelle désormais la « French Najdorf », cette idée de Laurent Fressinet trouvée pour Magnus, et qui consiste à jouer 6.Fe2 e5 7.Cf3, puis Fg5 et Cd2. De nombreux français l’on reprise depuis, avec d’assez bons résultats. Je n’étais pas mécontent de ce choix, qui me semblait donner un jeu en même temps équilibré et dynamique. Même si je n’étais clairement pas en forme dans le tournoi, je pouvais au moins me fier à mon instinct dans ce type de position que je maîtrise bien. Du coup, je me suis retrouvé avec le Cavalier en d3, et la possibilité de jouer 27…De7 avant qu’il ait le temps d’enclencher son jeu à l’aile-Dame. Je ne sais pas si le choix de forcer la transition en finale par 31…Dc7 était la bonne décision pratique, même si ça s’est concrétisé par le gain d’un pion.

So-Mvl, ronde 8 ; 31…Dc7 force une bonne finale après les échanges massifs en d3, mais peut-être pas suffisante pour gagner.
So-Mvl, ronde 8 ; 31…Dc7 force une bonne finale après les échanges massifs en d3, mais peut-être pas suffisante pour gagner.

Je n’ai pas encore pu vérifier à 100%, mais il semblerait que cette finale soit nulle, même si ça tient à pas grand-chose. Donc on ne peut pas vraiment parler d’une occasion, mais d’une demi-occasion de l’emporter, et c’est la seule que j’ai eue dans le tournoi…

Ronde 9 : Mvl-Carlsen
J’avoue m’être dit avant cette partie contre le champion du monde qu’il était temps de passer au prochain tournoi, à moins qu’il ne tente quelque chose de spécial, auquel cas j’aurais été au combat. Mais dans une variante « normale », je ne souhaitais pas utiliser une idée en réserve, pour une partie avec un aussi faible enjeu sur le plan sportif.

Pour conclure, je souhaite tout d’abord féliciter Fabiano Caruana, qui remporte encore un tournoi de premier plan, et qui s’impose comme un incontestable n°2 mondial et challenger.

8e avec 3/8, un tournoi à oublier rapidement pour Maxime…
8e avec 3/8, un tournoi à oublier rapidement pour Maxime…

De mon côté, avec 3/8 et aucune victoire, je dois admettre que ce Norway Chess n’a pas été une réussite. Ce n’est pas glorieux pour mon premier gros objectif de l’année… Maintenant, il faut passer rapidement à autre chose, se remettre dans le bain. Ce qui tombe bien, puisque le Grand Chess Tour 2018 commence très bientôt à Leuven (Belgique), avec un début des parties rapides prévu dès le mardi 12 juin

Autour du tournoiLe Norway Chess a pris l’habitude de proposer aux joueurs d’autres activités en marge du tournoi lui-même et des activités échiquéennes annexes (blitz d’ouverture, rencontres avec les scolaires..). Le concours de cuisine par exemple, que Maxime a évoqué ci-dessus. Mais aussi une sortie en yacht pendant la deuxième journée de repos, ou encore une balade autour de la ville avant la cérémonie de clôture. Et les soirées à l’hôtel n’étaient pas non plus en reste, puisqu’on retrouvait régulièrement certains joueurs, dont Maxime, autour de parties acharnées d’Avalon…

Et pour les mauvaises langues, Caruana était de toutes ces activités, avec le résultat que l’on sait dans le tournoi !

Site officiel : http://norwaychess.no/
Les parties de Maxime (rondes 4 à 9) :