Avant la Sinquefield Cup

Nous venons d’entrer dans la seconde moitié de la saison 2017, et c’est maintenant que les compétitions décisives vont avoir lieu. Mon bilan des premiers mois de l’année est mitigé ; j’ai beaucoup joué, mais j’ai trop souvent été en difficulté dans les ouvertures, ce qui m’a causé pas mal de soucis. Idéalement, il faudrait que je donne un petit coup de boost pour revenir au-dessus des 2800 elo, et ne pas rester un membre du Top 10 « par le bas » !
Mais le principal pour moi, c’est d’être encore dans la course pour la qualification au tournoi des Candidats via le Grand Prix FIDE. Certains de mes collègues, comme Aronian ou Nakamura, n’ont déjà plus cette voie d’accès. J’ai bien conscience cependant qu’il faudra faire un excellent dernier tournoi à Palma de Majorque (novembre) pour valider mon ticket. Mes autres objectifs sportifs dans les mois à venir sont évidemment la Coupe du Monde à Tbilissi (septembre), et également le Grand Chess Tour (GCT).

Mes objectifs sont élevés

Puisqu’on en parle, le GCT reprend mercredi à Saint-Louis (USA), où je me trouve depuis dimanche soir. La plus grande ville du Missouri est un endroit dans lequel j’ai maintenant l’habitude d’aller, puisque c’est la quatrième année consécutive que je m’y rends. Le centre-ville est plutôt limité, mais assez sympa. Le problème au mois d’août, ce sont les températures, facilement situées au-dessus de 35° ; il est donc délicat de sortir pendant la journée. Comme souvent aux Etats-Unis, il y a un très grand parc dans le centre, qui doit faire près de 10 km², et dans lequel il est agréable d’aller courir si le mercure le permet… Ou éventuellement de visiter le zoo qui se trouve à l’intérieur !

L’entrée du luxueux club d’échecs de Saint-Louis (image CSC Saint-Louis)
L’entrée du luxueux club d’échecs de Saint-Louis (image CSC Saint-Louis)
Concernant le plateau des joueurs de cette Sinquefield Cup, il est composé de pratiquement tous les membres du Top 10 (Ndlr : au classement du 1er août, il manque Kramnik, Mamedyarov et Grischuk). Forcément, ce sera donc un tournoi serré, dans lequel il est toujours très difficile de faire des différences. De plus, tout le monde sera reposé, et arrivera avec ses nouvelles idées.
Comme je me suis pas mal comporté dans les rapides de Paris et de Louvain, mes objectifs à Saint-Louis sont élevés : une des deux premières places me mettrait en très bonne position dans le GCT 2017, avant le dernier tournoi de Londres (décembre).

Eviter les positions trop plates

Au niveau du jeu, le plus important pour moi sera de retrouver l’imagination qui m’a un peu manqué sur mes derniers tournois classiques. Je suis certes parvenu à être créatif par intermittence, mais essentiellement si la position s’y prêtait, ou si j’étais en difficulté. Je dois donc travailler cet aspect, pour poser plus de problèmes, en évitant notamment les positions trop plates, dans lesquelles, à ce niveau, il est impossible de faire la différence.
Après la compétition classique, il y aura le troisième rapide du GCT, toujours à Saint-Louis. Je n’y participe pas car j’ai privilégié les tournois de Paris et Louvain (Ndlr, chacun des 9 participants du GCT devait choisir 2 des 3 tournois rapides). Entre autre, la perspective de passer plus de 3 semaines consécutives à Saint-Louis ne m’enchantait pas. Du coup, je n’y croiserai pas Garry, qui a annoncé son grand retour sur une compétition officielle à cette occasion. Il n’aura pas non plus l’occasion d’être confronté à Magnus, et je ne saurais dire lequel des deux en est le plus malheureux !
En tout état de cause, il sera très intéressant de voir comment Garry Kasparov se comporte face au Top mondial, dans une compétition à enjeu.

Clash à St Louis (https://www.youtube.com/watch?v=b9cjnqzUoE4)

J’aime bien les paris ! Certes, Garry manque de pratique, ce qui risque de lui coûter quelques gaffes à cette cadence, comme l’année dernière face aux meilleurs Américains, au même endroit. Mais sur sa pure valeur technique, je suis sûr qu’il fera mieux que tenir tête à mes collègues… Pour moi, il sera sur le podium !