ProChess League 2018

Chaque équipe a son nom de guerre et son petit logo, chaque joueur a son pseudo… La ProChess League est de retour en 2018 ! (Voir l’article de 2017 pour les détails de cette compétition par équipes entièrement organisée sur Internet). Avec 32 équipes au lieu de 24 en 2017, 17 joueurs au-dessus de 2700 Elo, une dotation globale passée de 45.000 à 56.000 $, et l’ajout de deux dates supplémentaires pour le « Super Saturday » et le « Super Sunday », la League continue à se structurer et à se professionnaliser. Parmi les 32 équipes admises ou qualifiées sur la grille de départ, on trouve les équipes françaises des Marseille Migraines et des Cannes Blockbusters. Et comme l’année dernière, Maxime est le leader de l’équipe phocéenne ; installée dans le groupe Centre, Marseille était opposée lors de la première ronde du 18 janvier, aux Islandais du Reykjavik Puffins. Etaient alignés ce jour-là aux côtés de Maxime, les GMI Etienne Bacrot et Jules Moussard, ainsi que le tout jeune champion d’Europe des -10 ans, Marc Andria Maurizzi. Rappelons que la règle impose une moyenne Elo inférieure à 2500…

Sur le modèle des Ligues professionnelles américaines

Bien que favoris sur le papier, les Marseillais ont dû concéder un match nul 8-8, handicapés notamment par les quatre défaites du jeune champion bastiais ; pourtant, dieu sait si ce score vierge n’est pas mérité, tant Marc Andria a donné du fil à retordre aux deux GMI et 2 MI qui lui étaient opposés, démontrant à l’évidence un potentiel très intéressant. De son côté, Maxime a dominé les deux MI islandais, mais a concédé deux nulles contre Gretarsson (2565) et le vétéran Helgi Olafsson (2508), au terme d’une partie particulièrement tumultueuse sur le plan tactique !

Mvl-Olafsson après 29.c5!, le début d’une séquence tactique haute en couleurs !
Mvl-Olafsson après 29.c5!, le début d’une séquence tactique haute en couleurs !

Il reste encore 8 rondes dans les matches de poules, qui seront disputées d’ici début mars. Les quatre premiers de chacune des quatre divisions seront qualifiés pour les playoffs, selon le modèle américain des Ligues professionnelles majeures, comme celle de NBA en basket.

Le site de la League : https://www.prochessleague.com

Les parties de Maxime dans la ronde 1 de la Pro Chess League

GibraltarL’Open de Gibraltar n’est pas seulement l’un des plus forts du monde. C’est aussi l’un des plus réputés et populaires parce que les organisateurs ont su, au fil des années, conjuguer excellence échiquéenne et convivialité. Le principal sponsor de l’événement et propriétaire de l’hôtel Caleta où se déroule le tournoi, Brian Callaghan, est évidemment le premier à féliciter pour avoir su pérenniser cet événement désormais incontournable de l’agenda international. Mais on ne saurait oublier le directeur du tournoi, le très francophile GMI anglais Stuart Conquest, qui vit désormais sur place à Gibraltar, et dont le talent à ce poste stratégique n’est plus à démontrer.
L’édition 2018 du tournoi qui débute ce mardi 23 janvier, est plus forte que jamais. Le trio de tête appartient au Top 10 mondial, avec Levon Aronian, Mvl et Hikaru Nakamura. Suivent 92 GMI, pour un total de 272 joueurs dans le tournoi principal ! Maxime n’a jamais caché qu’il appréciait particulièrement le Festival de Gibraltar, et qu’il est ravi de lancer régulièrement sa saison sur le Roc…

Lors de la première ronde, il sera opposé avec les blancs au jeune Maître FIDE autrichien de 15 ans, Félix Blohberger (2367).
Site officiel : https://www.gibchess.com/


J-1 : Déclaration d’amour au tournoi de Gibraltar, Maxime au centre !
J-1 : Déclaration d’amour au tournoi de Gibraltar, Maxime au centre !