MVL les inspire !

L’Express est l’un des grands magazines d’information français. Il fête d’ailleurs cette semaine son anniversaire.

Dès novembre de sa première année d’existence (1953), l’hebdomadaire publiait déjà une « liste des 100 », qui proposait un inventaire des cent français « qui tracent les chemins de l’avenir ». En 2018, L’Express récidive à l’occasion de ses 65 ans d’existence, avec une liste des « 100 français qui nous inspirent » : seules différences avec 1953, la parité est respectée, et le champ politique a été exclu. Comme l’écrit Guillaume Dubois, le Directeur de l’Express, il s’agit avant tout de « mettre en avant des Françaises et des Français qui […] croient en leur avenir et en celui de leur pays. » Issus d’une multitude de domaines, « reflétant une diversité de parcours, de métiers, de sensibilités, d’origines, […] [les 100] agissent », ajoute-t-il.
Et parmi eux, dans la rubrique de « Ceux qui agissent pour se dépasser », on trouve Maxime ! Faut-il voir un symbole dans le fait qu’il soit placé juste à côté du célèbre spationaute Thomas Pesquet ?

Toujours est-il que cette reconnaissance constitue un vrai encouragement, pour lui qui reprendra en 2019 son bâton de pèlerin, afin de franchir les étapes qualificatives menant au Graal du match de championnat du monde.

Découvrez ci-dessous la présentation de Maxime, avec l’aimable autorisation de la direction de L’Express :

Article L'Express
Article L’Express

Titled tuesdayPas question sur ce site de passer à côté de parties disputées par Maxime ! Alors, petit flash-back d’un mois pour revenir sur le tournoi « Titled Tuesday » organisé par le site www.chess.com. Comme son nom l’indique, ce tournoi de blitz en ligne a lieu un mardi par mois, et il est réservé aux joueurs titrés. Maxime a participé à celui du 17 avril, sans doute le plus fort à ce jour, avec plusieurs dizaines de GMI présents. Le fait que ce soit un MF argentin qui l’ait emporté, avant d’être banni du site peu de temps après, contribue à faire peser des suspicions sur la régularité du jeu en ligne…

De son côté, Maxime a tout d’abord écrasé la concurrence, scorant 7/7 contre 6 GMI (!), avant de concéder deux nulles, puis de perdre sur gaffe la dernière ronde décisive, malgré une lutte épique (voir ci-dessous).

Site officiel : Chess.com
Les parties de Maxime :