Pas de répit pour les braves !

A peine rentré de Bienne le 2 août dans l’après-midi, au lendemain d’une dernière ronde suivie d’une cérémonie de clôture ne laissant guère de place au sommeil, Maxime était attendu pour son entrée en lice dans le Speed Chess Championship 2018, organisé sur le site chess.com

Le format était le même que l’année précédente, quatorze joueurs invités et deux qualifiés composant un tableau à élimination directe ; la formule, identique également, quoique expurgée des parties de chess960 qui n’avaient guère de sens. Quant à la cadence, elle était toujours de 90’ de parties en 5’+1’’, 60’ de 3+1, et 30’ de 1+1 (bullet).
Arrivé chez lui, Maxime s’est entraîné un moment en ligne avec le MI vietnamien Minh Le, réputé notamment pour ses talents en bullet. Et à 21h, il était toujours face à son ordinateur, prêt à affronter son adversaire des 1/8e de finale, le Cubain Leinier Dominguez, dont on oublie parfois qu’il a été champion du monde de blitz en 2008 !

Voici maintenant quelques moments spectaculaires de ce match en ligne qui a totalisé 31 parties en 3h de jeu.

Mvl-Dominguez : 5-1 segment
Mvl-Dominguez : 5-1 segment

Le segment en 5/1 a été très serré dans le jeu, mais Maxime a pris deux points d’avance au score.

Dominguez-Mvl, Partie 4 ; sur le thème de la Tour enfermée.
Dominguez-Mvl, Partie 4 ; sur le thème de la Tour enfermée.

En blitz, 29.Re3? est un mauvais coup, car qui aimerait se faire enfermer la Tour après 29…c5! ? Pas Dominguez, qui la libéra immédiatement au prix d’un pion par 30.b4?, un choix impulsif qui ne l’empêcha pas de perdre la finale de Tours. Pourtant, les noirs auraient encore dû démontrer comment ils profitaient de cet enfermement après un coup d’attente…
Toujours est-il que dans la position du diagramme, 29.c5! assurait la nulle plus facilement, par exemple 29…Td5 30.cxb6 Txb5 31.axb5 cxb6 32.Rd3.

Dominguez-Mvl, Partie 6 ; les finales de Tours sont toujours nulles !
Dominguez-Mvl, Partie 6 ; les finales de Tours sont toujours nulles !

Après un combat tactique épique au cours duquel il était dans les cordes, Maxime a obtenu une finale de Tours difficile, que les blancs auraient pu conclure par 50.Rb4. A la place, Dominguez a joué l’intuitif 50.Ra2? pour gagner en force avec le pion b, sans que la Tour noire revienne derrière lui. Une idée qui a fonctionné après 50…Tc1? 51.b6 Txc4 52.b7 Tb4 53.Tb2! Txb7 54.Txb7+ Re6 55.Rb3 et le Roi blanc revient à temps. Pourtant après 50.Ra2?, les noirs pouvaient profiter de l’éloignement du Roi et utiliser leur propre pion f ; 50…f4!, avec l’idée 51.b6 Tg1 52.b7 Tg8 53.c5 f3!, et sur n’importe quel coup, les noirs joueront …f2 /Txf2 Rd7(d6) bloquant les pions blancs avec le Roi ! Par exemple 54.Rb3 f2! 55.Txf2 Rd7 56.Txf7+ Rc6, ou 54.c6 f2! 55.Txf2 Rd6. Mais trouver ça à la fin d’un blitz ? Inhumain !

Mvl-Dominguez : 3-1 segment
Mvl-Dominguez : 3-1 segment

Malgré trois victoires consécutives, Maxime a baissé de pied à la fin de ce segment en 3/1, permettant au Cubain de revenir à un point de lui avant les bullet.

Dominguez-Mvl, Partie 10 ; the King is a man !
Dominguez-Mvl, Partie 10 ; the King is a man !

Dans un nouveau combat tactique de haute voltige, le Roi du Cubain s’est joint à l’attaque, une initiative intrépide, mais trop risquée ; après 46…Dg8+! 47.Rf6 (47.Re8? Fg7+ 48.Re7 Df8+ 49.Re6 Df6 #), les noirs avaient le choix entre le perpétuel par 47…Dg5+, ou 47…Tg5! 48.Df7 (seul coup) 48…Dxf7 49.Txf7 Fg7+ 50.Re6 Tg6+ 51.Rf5 Rh7 conservant l’avantage. Malheureusement, Maxime a choisi 46…Dg7+? dans la position du diagramme, et après 47.Re8 Dxd7+ 48.Rxd7, a perdu cette finale avec son Fou misérable en f8.

Mvl-Dominguez, Partie 13 ; encore une finale de Tours nulle ?
Mvl-Dominguez, Partie 13 ; encore une finale de Tours nulle ?

On ne voit pas bien ce que les blancs auraient pu inventer sur la défense passive 42…Tf7 43.Tc6 Te7. Mais Dominguez a choisi l’activité, et la finale n’est plus du tout nulle après 42…Td5? 43.Tc6! (peut-être le Cubain n’avait-il envisagé que 43.Txc7?) 43…Txb5 44.Txe6 Txb4+ 45.Rd5, car si les noirs ont rétabli l’équilibre matériel, ils sont bel et bien perdus !

Mvl-Dominguez, Partie 17 ; où va le Roi noir ?
Mvl-Dominguez, Partie 17 ; où va le Roi noir ?

Dominguez a choisi c8, et s’est rapidement incliné après 22…Rc8? 23.Dxa7 Tb7 24.Da8+ Tb8 25.Cb6+! 1-0 à cause d’une belle fourchette en d7 à suivre. Il fallait aller se cacher dans le coin par 22…Rb7 23.Tb1+ Ra8, et la menace de mat du couloir en a1 empêche les blancs d’avoir une combinaison décisive.

Dominguez-Mvl, Partie 18 ; 29…Tf3!?, une défense ingénieuse, mais insuffisante.
Dominguez-Mvl, Partie 18 ; 29…Tf3!?, une défense ingénieuse, mais insuffisante.

Dans cette position quasi-désespérée sur le plan stratégique, Maxime a fait preuve de son inventivité défensive habituelle avec 29…Tf3!? 30.gxf3 Dd7!, qui oblige les blancs à trouver le seul coup gagnant 31.f4!, vraiment pas trivial dans un blitz de 3 minutes ! Mais Dominguez l’a bel et bien trouvé, et a converti…

Mvl-Dominguez : 1-1 segment
Mvl-Dominguez : 1-1 segment

Maxime savait qu’en bullet, il serait largement favori, et le fait est qu’il a largement dominé ce segment, portant le score final du match à 19-12.

Dominguez-Mvl, Partie 24 ; encore un enfermement de Tour !
Dominguez-Mvl, Partie 24 ; encore un enfermement de Tour !
En bullet, il est impossible de tout maîtriser. Ici, les blancs devaient protéger leur pion b4, mais surtout parer …g5, qui enferme la Tf4 ! Après 25.Dc3? g5, les noirs l’ont rapidement emporté. Essentiel était donc 25.b5 Cc5 26.Cd2, et la partie continuait…

Dominguez-Mvl, Partie 26 ; la gaffe…
Dominguez-Mvl, Partie 26 ; la gaffe…

Le genre de chose qui arrive aussi parfois à ces cadences extrêmes… Au lieu de conserver le pion de plus et l’avantage par 29.Tg1, Dominguez a choisi une finale de Dames (29.Txf8??), qui n’existe pas ! (29…De1+).

Dominguez-Mvl, Partie 30 ; Maxime enferme maintenant un Fou !
Dominguez-Mvl, Partie 30 ; Maxime enferme maintenant un Fou !

Dans une position légèrement supérieure, les blancs viennent de jouer 23.Cc4?, et Maxime trouve immédiatement la faille… 23…Tc8! 24.Cxe5 Fxe5 et le Fc1 est enfermé et perdu !

Dans un match d’excellente qualité dans l’ensemble, la 31e et dernière partie, toujours en bullet, sera la seule à proposer une comédie des erreurs spectaculaire.

Mvl-Dominguez, Partie 31 ; quand la fatigue se fait sentir…
Mvl-Dominguez, Partie 31 ; quand la fatigue se fait sentir…

Maxime rate 29.Dc3+ suivi de 30.Dxc6, qui était la façon la plus simple de mettre un terme immédiat à la partie. Après quelques péripéties, les noirs ont obtenu une finale avec deux pions de plus.

Mvl-Dominguez, Partie 31.
Mvl-Dominguez, Partie 31.

Après un coup comme 53…Re6, la finale noire est techniquement gagnée. Mais Dominguez a joué 53…Tb3?, oubliant complètement la fourchette 54.Txb6+! Txb6 55.Cd5+ Re6 56.Cxb6, et la finale de Cavaliers est nulle.

Mvl-Dominguez, Partie 31.
Mvl-Dominguez, Partie 31.

On a maintenant transposé dans une finale de pions, toujours nulle elle aussi. Mais les cases conjuguées sont impossibles à déterminer sans réflexion, et les joueurs vont se tromper plusieurs fois : 62.Rd5? (seul 62.Re3! fait nulle) 62…Rg6? (la triangulation 62…Rg7! 63.Re5 Rg6 gagnait, à cause du débordement par h5-g4. Et si 63.Rd4 Rh6 64.Re3 Rh5 65.Rf3 Rh4 déborde également) 63.Re5 Rg7 64.Rxf5 Rf8 65.Rf6 Re8 66.Rg7 Re7? (66…f5! 67.Rf6 Rf8 68.Rxf5 Rf7 était, pour le coup, une nulle triviale !) 67.f5! Re8 68.f6 1-0. C’est le Cubain qui s’est trompé une fois de trop !

En quart de finale, sans doute en septembre ou octobre, Maxime sera opposé à la terreur du circuit sur ce format, l’Américain Nakamura, qui l’avait déjà éliminé l’année dernière, et qui vient d’infliger un cinglant 27.5-2.5 au premier tour à la n°1 mondiale, Hou Yifan !

Long courrierCette année, Maxime avait décidé de rallier Saint-Louis (Missouri) via New-York. Après un voyage compliqué, suite à un retard conséquent du Paris-New-York, il aura passé 11 heures en vol, plus quelques heures supplémentaires en attente à Charles De Gaulle, ou en transit à New-York ! Heureusement, en arrivant à Saint-Louis deux jours et demi avant le début de la compétition, il aura tout de même eu le temps de digérer cette longue journée de transport, ainsi que le décalage horaire de sept heures.

Le tournoi Rapide du Grand Chess Tour, puisque c’est évidemment de lui qu’il s’agit, débutera samedi 11 août à 20h (heure française).

Les parties de Maxime :