Poussif au Norway Chess, mais #1 mondial en blitz !

J’ai toujours bien aimé le cadre du Norway Chess. J’étais donc ravi d’être une nouvelle fois invité à passer deux semaines à Stavanger. Comme le veut la tradition, le tournoi lui-même est toujours précédé d’un blitz destiné à déterminer les couleurs. Cette année, l’enjeu était double pour moi, puisque je savais qu’en terminant devant Carlsen, je lui ravirais la place de #1 mondial en blitz ! C’est vrai que ce n’est pas une fin en soi, mais c’est toujours agréable, non ? 🙂

Et au final, j’ai plutôt bien joué et j’ai largement remporté ce blitz, avec 1.5 point d’avance sur le duo Aronian / Carlsen !

Classement du tournoi blitz
Classement du tournoi blitz

Voici deux petits moments sympathiques dans ce tournoi de blitz…

Mvl-Grischuk, Blitz ronde 3.
Mvl-Grischuk, Blitz ronde 3.

Ici, je pouvais conserver un plus lié à la paire de Fous avec le normal 20.Tad1, mais j’ai joué 20.Fxh6?!, qui n’est objectivement pas le meilleur. En fait, je pensais gagner après 20…gxh6 21.Dg6+ Rh8 22.Dxh6+ Rg8 23.Fc2. Or, les noirs auraient eu la défense 23…Te6!, me forçant à prendre le perpétuel, mais j’avais raté ça ! Pour une raison que j’ignore, Grischuk a intercalé 20…Txe1+?, qui est fatal après 21.Txe1 gxh6 22.Dg6+ Rf8 23.Dxh6+ Rg8 24.Fc2! 1-0.

Ding Liren-Mvl, Blitz ronde 8.
Ding Liren-Mvl, Blitz ronde 8.

Dans cette finale hyper compliquée depuis un moment déjà, impératif était 48.g5! pour récupérer la grande diagonale noire après 48…Fxh2 49.Ff6, comme après 48…b2 49.Ff6!, et la partie continue. Mais c’est beaucoup demander avec quelques secondes à la pendule, et Ding a choisi la suite « humaine » 48.Fa3? b2 49.Fxb2 Fxb2 50.h4. Malheureusement, après 50…Rc5 51.g5 Fe5, les Fous et le Roi noir maîtrisent aisément les pions.

Du coup, grâce à cette très bonne performance, j’ai effectivement pris le leadership au Elo blitz, dont voici le Top 10 actuel…

Cette année, j’avais en plus une certaine curiosité par rapport au nouveau format proposé par les organisateurs. Tout d’abord, une cadence classique très rapide, 2h pour toute la partie, avec seulement 10 secondes d’incrément après le 40e coup. Puis, grosse nouveauté en cas de nulle, un Armageddon de départage ; 10 minutes pour les blancs, 7 pour les noirs, avec obligation de gagner pour les blancs. Cette cadence avait été choisie pour la télévision norvégienne, qui souhaitait mieux maîtriser les horaires de jeu. Du coup, on commençait les parties un peu tard. C’est vrai que 17h, c’est pas si grave en soi, mais le problème est que ça ne laisse pas beaucoup de temps pour décompresser. Certes, on a du temps le matin, mais c’est pas le moment idéal pour la décompression. 🙂

Concernant l’Armageddon lui-même, qui a été beaucoup commenté, c’est vrai qu’on a tous eu un peu de mal à nous acclimater ; par exemple, j’ai très mal géré ma première partie contre Yu Yangyi. Mais au final, j’ai trouvé que le système était assez équilibré, et qu’il ne favorisait pas particulièrement une couleur. En revanche, le scoring est vraiment à revoir, car il valorise trop l’Armageddon. Ding Liren qui finit 6e avec +2 dans les parties classiques, ce n’est pas normal ! Je verrais bien un 4 – 2 – 1 – 0 à la place du 2 – 1.5 – 0.5 – 0.

Avant de s’intéresser aux parties, permettez-moi de présenter ma deuxième victoire importante après celle du blitz ! Les organisateurs avaient prévu un concours de cuisine, par équipes de deux, pendant la première journée de repos. Heureusement, nous étions épaulés cette fois par un Chef, et avec mon coéquipier Anand, nous avons donc remporté la compétition !

Une petite expérience sympathique, qui nous a permis de voir de plus près le making of d’un plat dans un restaurant gastronomique… Pour la petite histoire, nous avons réalisé un « saumon au beurre de fenouil et ses petits légumes ».

Le duo gagnant ! (photo Altibox / Leenart Ootes).
Le duo gagnant ! (photo Altibox / Leenart Ootes).

Dans le tournoi classique, j’ai aligné 8 nulles et 1 défaite et surtout, je ne suis pas vraiment satisfait de mon jeu dans l’ensemble. Il faut dire que le fait de devoir attendre l’Armageddon de la ronde 7 pour enfin gagner une partie sur l’échiquier m’a sérieusement agacé. 🙂

Je vais revenir sur mes 9 parties classiques, tout d’abord celles que j’ai disputées avec les blancs (5 nulles). Le fait est que je n’ai pas obtenu grand-chose en général, sauf à la ronde 1 contre Yu Yangyi, où j’étais nettement mieux.

Face à Anand, j’ai choisi une sous-variante contre la Défense Möller, et il a immédiatement réagi de façon incorrecte avec 12…Cxe4? dans la position suivante (au lieu de 12…0-0) :

Mvl-Anand, ronde 3.
Mvl-Anand, ronde 3.

Malheureusement, j’ai choisi ici la suite 13.Cxb5?! 0-0 14.De2 Cf6 15.dxe5 Cxe5 16.Cxe5, car je n’avais pas vu 16…De8! et les noirs n’ont aucun problème. A la place, j’aurais dû jouer 13.De2! tout de suite. Je ne l’ai pas fait car j’ai trouvé dangereuse la variante 13…0-0 14.Dxe4 Cxd4 15.Fd5 Fxd5 16.Dxd5 c6 17.De4 f5 18.De3 f4, mais en réalité, les noirs n’ont sans doute pas assez de jeu pour la pièce. Cependant, si ils choisissent à la place 13…Cf6 14.dxe5 ou 13…d5 14.dxe5, les blancs conservent l’avantage, par exemple 14…b4 15.cxb4 0-0 16.Cc2 Te8 17.Fa4. Une occasion manquée…

Contre la Svechnikov de Carlsen, là encore je n’ai pas su me remémorer toutes les analyses, alors que pour le coup, j’avais revu cette variante dans la matinée ! Au moment critique, je me suis souvenu d’un schéma qui me rappelait une des lignes, et c’était « presque » ça, mais pas « exactement » ça… Il faut dire que dans une variante comme celle-là, il y a vraiment beaucoup, beaucoup de choses à regarder ! Et puis on rentre le soir, on consulte ses fichiers, et on se dit en voyant les bons coups qui y figurent : ” Bon sang mais c’est bien sûr ! Comment ai-je pu oublier ce détail ? “.

Contre Grischuk, c’est encore pire, car je me suis grossièrement trompé dans l’ordre de coups de la Rossolimo, avec 5.h3 (au lieu de 5.d3), qui est une variante complètement inoffensive. Pas glorieux, mais je me suis retrouvé quand même un peu mieux après une hallucination des noirs dans la position suivante :

Mvl-Grischuk, ronde 7.
Mvl-Grischuk, ronde 7.

Sur 16…b4?!, Grischuk avait simplement oublié que 17.Fxb4 était possible ! Hors de forme, le Russe fera pire en mettant une pièce en prise dans l’ouverture contre Caruana…

Cela dit, il a très bien défendu après, et je n’ai pas pu accroître mon avantage.

Face à Ding Liren, je me suis planté dans l’ouverture, cette fois parce que c’était une ligne que je n’avais pas revue depuis trop longtemps et que je n’ai donc pas pu me souvenir des détails.

La photo de famille des participants
La photo de famille des participants (photo Altibox / Leenart Ootes).

Passons maintenant à mes 4 parties noires :

Concernant la partie contre Caruana, je vous propose mon analyse détaillée de cette défaite en vidéo, que j’ai réalisée lors d’un récent stream sur ma chaîne www.twitch.tv/mvlchess (en anglais, mais y’a plein de petites flèches sur l’échiquier pour les explications !).

Contre Aronian, je peux nourrir quelques regrets, car j’ai réussi à obtenir une position avantageuse avec les noirs, après une ouverture Anglaise très originale des deux côtés. Voici la position critique :

Aronian-Mvl, ronde 4.
Aronian-Mvl, ronde 4.

Ici, j’ai proposé l’échange des Dames par 23…Dg5?, et ce n’était pas une bonne idée. Mais avec son centre de pions et ses pièces qui peuvent converger vers mon Roi, j’ai eu un peu peur. J’ai pensé que, sans les Dames sur l’échiquier, je pourrais miser sur l’attaque de ses pions centraux vulnérables. Et c’est ce qui s’est effectivement produit, mais parce qu’il m’y a aidé ! Malheureusement, j’ai à nouveau raté le coche quelques coups plus tard, à cause d’une faute de calcul…

Aronian-Mvl.
Aronian-Mvl.

J’ai joué 32…Cd5?, mais après 33.Re1! Rc7 34.Thf2 Txh5, j’avais oublié 35.Cg3! Txf2 36.Txf2 qui égalise immédiatement. A la place, j’aurais dû jouer 32…Tg4!, et la position noire est sans doute gagnante car un pion central va tomber.

Mamedyarov n’a strictement rien essayé contre moi ; il n’avait pas l’air très en forme ce jour-là… Et lors de la dernière ronde contre So, j’ai une nouvelle fois obtenu une très bonne Anglaise avec les noirs. Mais je n’ai pas pu concrétiser l’avantage, notamment parce que l’Américain s’est parfaitement défendu.

Tableau final du Norway Chess 2019 (www.theweekinchess.com).
Tableau final du Norway Chess 2019 (www.theweekinchess.com).

Sur les 8 Armageddon new look que j’ai disputés, j’en ai remporté 4 et perdu 4 ; voici deux positions intéressantes extraites de mes parties.

Mvl-Grischuk, Armaggedon.
Mvl-Grischuk, Armaggedon.

J’ai pu placer ici le sympathique 26.Txc4! dxc4 27.Fxc6 suivi de 28.Dxc4 et les pions font la différence.

Mvl-Ding Liren, Armaggedon.
Mvl-Ding Liren, Armaggedon.

Dans une finale très complexe, les noirs ont craqué les premiers. Au lieu de continuer à harceler le Fou par 34…Td7 – et l’issue reste incertaine – Ding a fauté avec 34…Ta2?, autorisant les Fous blancs à faire front commun contre le pion a par 35.Fc4!. Après 35…Ta1+ 36.Rf2 a3 37.Rf3! a2 38.Re4, le Chinois n’a pas eu d’autre choix que la transition 38…Tg1 39.Fxa2 Txg2 40.Fd5 Txh2 41.Rf5!, et le pion e soutenu par la paire de Fous et le Roi emporte la décision.

Il me reste à féliciter le champion du monde Magnus Carlsen pour sa septième victoire consécutive sur le circuit mondial, un chiffre qui se passe de commentaires…

La plupart d’entre nous nous retrouverons très bientôt à Zagreb (Croatie), pour la deuxième étape du Grand Chess Tour, qui se déroule du 26 juin au 8 juillet. De là, je me rendrai pour ma part directement à Riga (Lettonie), où débutera pour moi le Grand Prix FIDE, à partir du 12 juillet.

En blitz

Ok, c’est du blitz… Mais battre trois fois de suite le champion du monde Magnus Carlsen, en plein milieu de son exceptionnelle période de domination sur l’élite mondiale ? Ca reste quand même un exploit retentissant réalisé par Maxime, qui méritait bien un petit replay !

Voici donc la vidéo de cette troisième victoire, avec l’aimable autorisation des organisateurs du Norway Chess, pas du tout rancuniers de la défaite de leur champion. 🙂

Les parties de Maxime :

Les parties de Maxime en armageddon:

Les parties de Maxime dans le tournoi de blitz :

Site officiel : https://norwaychess.no