Trophée MVL à Asnières

Le club d’échecs d’Asnières, en partenariat avec la ville, organisait le 27 juin un « Trophée MVL » au cœur du Château d’Asnières. Cette manifestation venait clôturer la saison, avec la présence tout au long de l’après-midi des scolaires de la ville ayant bénéficié d’initiations, ainsi que des joueurs du club et des personnalités.
Simultanées avec les enfants puis les adultes, remise des prix du tournoi scolaire, séances photos, petits masterclass privés, le programme était chargé pour Maxime, parrain de cette journée ensoleillée placée sous le signe du jeu d’échecs.

Maxime au four et au moulin !

Maxime aura donc un peu tout fait durant cette après-midi. Et même ce qu’on attendait le moins, à savoir apporter son aide à la saisie des résultats du tournoi scolaire, et intervenir en tant qu’arbitre assistant !
Vous voulez une preuve ? La voilà !

Rangée du milieu ; sous l’œil attentif du Maire d’Asnières, Maxime intervient dans la gestion des situations confuses ! (photo Ligue IDF des Echecs).
Rangée du milieu ; sous l’œil attentif du Maire d’Asnières, Maxime intervient dans la gestion des situations confuses ! (photo Ligue IDF des Echecs).

Dans ce genre d’événement festif, le résultat est anecdotique, mais il convient quand même de noter que Maxime a remporté toutes ses parties. Celles de la simultanée contre les enfants, mais aussi les vingt-six qui l’on opposé à un public adulte, composé de quelques joueurs autour de 2000 Elo.

Simultanée contre 26 adversaires, dans les murs chargés d’histoire du Château d’Asnières (photo Christophe Perruçon, ville d’Asnières).
Simultanée contre 26 adversaires, dans les murs chargés d’histoire du Château d’Asnières (photo Christophe Perruçon, ville d’Asnières).
Simultanée contre 26 adversaires, dans les murs chargés d’histoire du Château d’Asnières (photo Christophe Perruçon, ville d’Asnières).

Quelques personnalités avaient également fait le déplacement pour jouer contre Maxime, notamment Jean-Daniel Belfond, PDG des Editions de l’Archipel, Laurent Baumel, ancien député, Faycal Douhane, sous-préfet de Bobigny, ainsi que des représentants des sociétés HP-BTP et Sepur, partenaires du club.

Asnières en Top 12 avec Maxime

Le maire d’Asnières, Manuel Aeschlimann, était également pressenti, d’autant qu’il est un ancien joueur de compétition ; mais finalement, il a préféré rester sur le délicieux souvenir d’une nulle combative obtenue en simultanée contre Anatoly Karpov dans ses jeunes années !

Voici, en passant, une sympathique petite combinaison glanée sur place…

Les noirs viennent de jouer 28…Cd6?, et après l’esthétique 29.Fxd5!, Maxime profitera tactiquement de la faiblesse de la dernière rangée noire !
Les noirs viennent de jouer 28…Cd6?, et après l’esthétique 29.Fxd5!, Maxime profitera tactiquement de la faiblesse de la dernière rangée noire !
Face à Faycal Douhane, sous-préfet de Bobigny (photo Christophe Perruçon, ville d’Asnières).
Face à Faycal Douhane, sous-préfet de Bobigny (photo Christophe Perruçon, ville d’Asnières).

Mais cette journée festive était également l’occasion d’annoncer l’arrivée de Maxime au club d’Asnières, dont il défendra les couleurs pour la saison 2018-2019. En effet, Asnières a remporté son groupe de N1 il y a quelques semaines, et accédera donc au Top 12 l’année prochaine.

Jules Moussard, Almira Skripchenko, Manuel Aeschlimann (maire d’Asnières), MVL et JC Moingt (président du club) (photo Christophe Perruçon, ville d’Asnières).
Jules Moussard, Almira Skripchenko, Manuel Aeschlimann (maire d’Asnières), MVL et JC Moingt (président du club) (photo Christophe Perruçon, ville d’Asnières).

Avec les GMI Jules Moussard et Matthieu Cornette, dont les arrivées ont également été annoncées, ce sont trois renforts de poids pour une équipe d’Asnières qui visera sans doute le titre dès sa première saison dans l’élite, au cours d’un Top 12 programmé en mai 2019.

Maxime profite actuellement de vacances bien méritées.
Retour sur le site avec le début du tournoi de Bienne, le 22 juillet

Asnières
Le 22 à Asnières (Fernand Raynaud) https://www.ina.fr/video/I06268515/
Dans les jours qui ont précédé le Trophée MVL, le Château d’Asnières a vu défiler tous les joueurs du Grand Chess Tour. Certains, dont Maxime, sont venus honorer de leur présence la « rencontre des 400 », destinée au public scolaire et organisée par la Ligue de l’Ile-de-France. Tous y étaient pour la remise des prix de l’étape de Paris du Grand Chess Tour. De son côté, la Fédération Française, outre qu’elle a installé au passage ses locaux administratifs dans les combles du château, organisait en même temps deux finales nationales, à quelques encablures de là, au Petit Théâtre d’Asnières.

Asnières, the new place to be des échecs français !